mardi 27 septembre 2016

Encore un petit effort ! de Chereau








  • Cartonné: 88 pages
  • Editeur : Pixel fever (12 décembre 2014)
  • Langue : Français



















     Dans la collection " Le monde Selon Ch'ro ", l'album " Encore un petit effort ! " nous offre 85 planches savoureuses consacrées aux joies innombrables de nos vies laborieuses et à la sémillante vie en entreprise. 
Comme quoi le travail peut être une source inépuisable de satisfactions personnelles, tout particulièrement quand on a la chance de travailler, parfois même d'être rémunéré ! 
Un album décapant mais criant de vérité.







     'Encore un petit effort!' est une BD que j'ai reçu de PIXEL FEVER EDITIONS  ( que je remercie une nouvelle fois ici ), grâce à la 'masse critique' BABELIO.

     Ce qui m'a attiré d’emblée avec ce bouquin, c'est sa couverture que je trouve belle. Elle attire l’œil du lecteur. Ensuite le résumé est plutôt prometteur.

     J'ai vraiment bien apprécié ma lecture, aussi rapide fut elle. Je m'explique. Ce livre contient 85 scénettes de vie au travaille. Certaines sont vraiment excellentes tandis que je suis passé à côté d'une ou deux planches sans comprendre le pourquoi du comment. Mais sinon, l'auteur vise toujours juste dans ses gags.

      Les différents sujets abordés dans cette BD sont tellement et malheureusement d'actualité. Que ce soit la discrimination raciale ou sexuelle. La différence de salaire entre les hommes et les femmes. La façon dont certains  sont (mal)traités par leur patron... 
L'auteur  ne passe pas par 4 chemins et dit les choses qui se déroulent en entrprise.

     Les planches sont colorées et les dialogues sont simples mais efficaces. Il se lit rapidement. Surement trop . Cette incursion dans l'univers de Chereau m'a toutefois  bien donné envie de jeter un œil à ses autres œuvres.

     Pour conclure, cette BD est vraiment à lire. Peut être allez vous reconnaître votre employeur dans l'une des scènes présente... 
La seule chose qui peut vous freiner à vous procurer ce livre, c'est son prix. 23 euros, même si après, la qualité est là .



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire