dimanche 28 mai 2017

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens de Becky Albertalli





  • Poche: 352 pages
  • Editeur : Livre de Poche Jeunesse (12 avril 2017)
  • Collection : Livre de Poche Jeunesse



















 

      Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il « rencontre » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui sinon qu'ils fréquentent le même lycée. Simon commence à être raide dingue de Blue mais cela reste secret. Jusqu'au jour où il commet l'erreur monumentale de laisser ouverte sa session sur l’ordi du lycée. Martin, un de ses camarades de classe, lit ses emails et menace de tout révéler.




 

     Enfin !! J'ai enfin lu ce roman qui me tentait depuis bien longtemps. Et je dois dire que j'ai passé un très bon moment de lecture malgré un sujet abordé pas super facile.

     J'ai aimé ma lecture, d'une part, parce que je ne m'attendais pas à ça. Je m'attendais à suivre un jeune homme qui allait vivre son homosexualité de la pire des façons, soit le rejet ou même les insultes, hors non pas du tout. Simon, vit son homosexualité  de la meilleure des façons avec des amis présent pour lui et une famille au top. Beaucoup de personnes aimerait avoir ce genre de famille au moment du coming-out je pense.

     Ce côté où tout va bien, est aussi le point faible du roman, même s'il est destiné aux jeunes lecteurs car j'ai trouvé le tout un peu édulcoré dans le sens où la réalité des choses, en ce qui concerne l'homophobie, n'est pas présente dans le roman. Je doute qu'être homosexuel dans un lycée au courant suite à un post sur un réseau social n'ait pas de conséquences envers la personne concernée. Il aurait été intéressant d'inclure un peu le sujet ici même si l'autrice à préférée construire une histoire uniquement liée sur le bon côté des réseaux sociaux avec cette jolie  histoire d'amour qui se profile à l'horizon. Certes, Simon subira quelques moqueries dont il se moquera éperdument.

     Outre ce léger point négatif, le tout est mené de façon brillante et accessible à un jeune lectorat. Il est facilement possible de s'identifier aux personnages qui sont tous ultra attachants ( surtout Simon). J'ai adoré vivre l'histoire de ce jeune garçon qui tombe au fil des pages amoureux pour la première fois d'une personne qu'il ne connait que via leurs messages et grâce à différents indices, Simon tentera de trouver dans son lycée qui se cache derrière cette correspondance 2.0...

     Pour terminer, ce roman est un livre intéressant avec ses sujets abordés tels que le chantage, l'amour ou même les réseaux sociaux. Ici, place à l'amour, le vrai, le touchant avec un Simon qui ne vous laissera pas indifférent. Becky Albertalli signe ici, un très beau roman à mettre dans les mains de tout le monde.



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire